Une vie de prof

Mon blog à moi

04 juillet 2011

La correction du "brevet des collèges"

L'examen que passent les élèves à la fin de la Troisième ne s'appelle plus "brevet des collèges", puisque le collège est unique, mais "diplôme national du brevet". Mais celui-ci n'est pas unique puisqu'il en existe trois: DNB voie LV2 (pour la majorité des élèves), voie technologique (pour les élèves de collège déjà voués à la voie professionnelle) et voie professionnelle (pour les candidats libres, souvent des élèves de Seconde pro qui souhaitent repasser le brevet).

Les copies que j'ai corrigées provenaient de la voie technologique. Et bien ça promet pour les Secondes qu'on verra en septembre!

Le sujet d'histoire portait sur la Libération.
La durée qui a été nécessaire à la libération du territoire est le 9 mai 45. C'est le dernier endroit à être libéré. Les forces armées qui ont participé à cette libération sont la Normandie et la Provence.
De Gaulle, c'est le grand avec la casquette. Il a combattu le marchal Pépin qui exportait les juifs vers les camps de concentration.

Le sujet de géographie portait sur Paris.
Paris est une puissance mondiale, la plus grosse puissance politique, économique et culturelle du monde. Les plus grandes stars viennent là-bas pour acheter les plus beaux textiles du monde.

En Education Civique, l'égalité homme-femme était à l'honneur.
L'accès des femmes aux postes de décision dans les entreprises n'était plus envisageable car elles avaient un salaire inférieur de 32.4% que celui de leurs homologues les hommes.
Seulement 17,4% ont le droit de travailler.
Il se peut que les femmes soient plus faibles, mais c'est pareil.
Des directeurs refusent d'employer une femme car ça rapporte pas assez.
Les femmes veulent commème avoir des droit donc il fallait faire une loi pour l'égalité des femmes. Au début, les hommes ne voulait pas mais il fallait bien.


Alors, vous trouvez qu'il y a une évolution entre le DNB et le BEP? Deux années les séparent pourtant. L'année prochaine, les collègues corrigeront les premiers crus du bac pro 3 ans et il m'étonnerait que ces élèves progressent à ce point. On aura les mêmes bêtises, alors que théoriquement, les exigences de ce nouveau bac seront plus grandes que l'ancien bac pro: les élèves vont devoir rédiger une dissertation! Et ils iront tous faire des études supérieures. Youpi, le niveau monte!

Posté par ProfAnonyme à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire